Comment trouver un sens à sa vie : L’histoire de Robert

Malgré son baccalauréat en littérature comparée, Robert ne savait pas quoi faire de son éducation ni de sa vie. À 26 ans, il passait d’un petit boulot à l’autre, et était alors plongeur dans un restaurant à proximité du Centre Birla. Un après-midi, il est arrivé dans mon bureau, en disant qu’il était malheureux et en demandant une consultation. Un rapide coup d’œil à sa main a révélé que l’origine de son malheur était l’absence totale d’une ligne de destinée : en d’autres termes, Robert n’avait aucun but dans la vie.

Ne pas avoir de but dans la vie est pire qu’une crise existentielle : c’est une condition potentiellement dangereuse qui peut nous ôter santé et bonheur. Le Manuel diagnostique et statistique (DSM), utilisé par les aidants dans le monde entier pour diagnostiquer les troubles mentaux, relie un « manque de but dans la vie » à la dépression, au trouble de personnalité limite, à la toxicomanie et même au suicide. Vous savez qu’il vous manque un but si vous vous dites sans arrêt : Il doit y avoir quelque chose de plus dans la vie! Eh bien, il y a quelque chose de plus : un but.

Mais trouver notre but demande du travail; ça ne se limite pas à avoir un emploi, une profession ou un rôle à jouer dans la famille ou la société. Si notre carrière ou nos devoirs ne sont pas motivés par un but bien établi, ce ne sont que des occupations et nous sortons du lit à grand-peine le matin, au lieu d’accueillir chaque jour comme une bénédiction et une nouvelle occasion de briller dans le monde.

Le fait d’élever nos enfants, de faire notre travail le mieux possible ou de nourrir la famille nous offre un but externe, mais si ce but ne vient pas de l’intérieur, il est précaire, fragile et peut être brisé par un changement de circonstances. La mort d’un conjoint ou d’un enfant, la perte d’un emploi, la réalisation que nous avons choisi la mauvaise carrière ou que nous ne sommes pas marié à la bonne personne, ou la perspective d’une retraite forcée peuvent ôter le sens que nous pensions avoir donné à notre vie et nous laisser dans le découragement et le désespoir.

Notre but réel vient du plus profond de nous-même; il peut être difficile à trouver et encore plus difficile à garder tout au long de notre vie. Mais si nous parvenons à nos fins, malgré les difficultés et tracas que nous rencontrons, nous créerons une existence saine et heureuse, motivée par une forte raison d’être qui nous amènera vers l’épanouissement personnel et l’illumination. En trouvant et en renforçant notre but, nous pourrons mener une vie meilleure et faire une différence positive dans le monde.

destiny-line-frEn chirologie, la ligne de Saturne – aussi appelée la ligne de destinée – est un bon indicateur de la profondeur de nos buts.

no-destiny-robert-frDans le cas de Robert, la présence d’une ligne de Mercure montrait son aptitude à travailler fort, ce qui lui avait permis d’obtenir son baccalauréat. Mais l’absence complète d’une ligne de Saturne révélait qu’il n’avait pas de but sérieux dans la vie. Donc, il avait fait des études, mais sans trouver sa vocation… que, d’ailleurs, il ne cherchait pas. Il passait son temps à gagner de l’argent pour payer le loyer, à regarder la télévision et à devenir de plus en plus déprimé. Sans passe-temps, passions, causes ou amis solidaires pour l’encourager ou le mettre au défi de se fixer des objectifs plus élevés et de viser l’excellence, Robert était tombé dans une routine mécanique de survie quotidienne, qui le laissait inquiet, désabusé et complètement insatisfait.

Je l’ai encouragé à faire croître sa ligne de Saturne en devenant plus introspectif. Je l’ai incité à lire des livres, à se mettre au yoga ou à la méditation, à militer pour sa communauté, en bref, à faire quelque chose qui pourrait élargir ses horizons et engager son cœur et son esprit, tout en éveillant sa passion et en exigeant un profond engagement. Je lui ai assuré que rechercher sa passion finirait par le conduire à son but, et qu’une vie axée sur un but mène au bonheur, au contentement et à de riches récompenses spirituelles qui génèrent la joie intérieure et inspirent ceux qui nous entourent.

Robert est passé me voir quelques mois plus tard pour me dire que, bien qu’étant toujours plongeur pour payer le loyer, il avait commencé à rédiger des critiques de films pour un journal du coin et avait écrit le premier chapitre d’un roman. Il n’était pas sûr si l’écriture était son véritable but, mais c’était un bon point de départ.

 

Vous cherchez votre but véritable? La chirologie et l’astrologie védiques peuvent vous aider. Appelez-nous au 866-428-3799 ou prenez rendez-vous en cliquant ici. Nous sommes là pour vous aider.

Avez-vous trouvé cet article utile? Faites-le-nous savoir en laissant un commentaire.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.