La connexion cœur-esprit : en quête de la cohérence

De Ghanshyam Singh Birla, chirologue-astrologue védique

 

L’un des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés quand nous essayons de trouver, créer et garder l’amour est de donner un sens aux messages contradictoires que nous nous envoyons quand notre tête et notre cœur ne sont pas synchronisés. Comment décider qui est le patron? Est-ce que nous écoutons notre cœur ou notre tête?

Vous pouvez sans doute penser à une occasion où vous, ou quelqu’un que vous connaissez, avez été incapable de déterminer quels signaux vous deviez suivre. Par exemple, devriez-vous suivre votre cœur et devenir artiste parce que vous aimez passionnément la peinture, ou devriez-vous accepter un emploi bien rémunéré dans une grande entreprise, car il offre la sécurité, même si vous avez le sentiment qu’il ne vous rendra jamais heureux? Épousez-vous la personne adorable qui va certainement être une bonne mère et une partenaire fidèle, ou vous enfuyez-vous avec cette autre personne qui, vous le sentez intuitivement, n’est vraiment pas bonne pour vous, simplement parce qu’elle vous excite et vous fait battre le cœur?

Ces sortes de dilemmes déchirants découlent tous d’un manque de cohérence entre le cœur et le mental et sont, malheureusement, aussi courants que douloureux. Quand notre cœur et notre tête sont synchronisés, quand nous avons une cohérence entre le cœur et le mental, nous pouvons puiser à cette même puissance qui a créé et anime l’univers—une puissance que les sages de l’Inde antique appelaient Sat, que les physiciens appellent Le champ et que j’appelle tout simplement Le pouvoir de l’amour.

Si nous voulons voir dans quelle mesure les énergies de notre cœur et de notre tête sont équilibrées, et déterminer notre niveau de cohérence cœur-mental, il suffit d’inspecter la qualité du quadrilatère au centre de notre main pour voir si vos lignes de cœur et de tête sont équilibrées.

Honnêtement, comme je l’ai appris en 50 ans de chirologie védique, le problème le plus commun chez mes clients qui ont du mal à trouver l’amour, le bonheur et la joie est un déséquilibre entre la ligne de cœur et la ligne de tête. Parfois, le problème est la ligne de tête, parfois la ligne de cœur, mais c’est souvent les deux.

 

 

Le cas de Loretta

Lorsque notre ligne de tête domine notre ligne de cœur, nos émotions peuvent être gelées, ce qui rend l’expression de notre amour dure et cassante.

Loretta était une psychologue et conseillère matrimoniale bien connue et respectée. Elle avait écrit un livre à succès sur le développement de relations harmonieuses et était fréquemment invitée à la radio et à la télévision, où elle offrait des conseils aux couples en difficulté. Il n’y avait aucun doute, Loretta était brillante, possédait un esprit extraordinaire et avait sauvé beaucoup de relations. Mais elle était incapable de sauver son propre mariage, ni de maintenir l’unité familiale.

Loretta est venue me voir sur l’insistance de son mari, qui lui reprochait depuis longtemps d’être distante sur le plan affectif, avec lui et avec leurs deux filles d’âge scolaire. Mais Loretta soutenait qu’elle faisait de son mieux.

« D’accord, c’est vrai que j’ai une carrière et que je suis occupée, mais je m’assure d’être à la maison pour le dîner tous les soirs. Je suis confuse, je ne sais pas ce qu’ils attendent de moi. » Ainsi raisonnait Loretta lors de notre consultation.

Malheureusement, la tête de Loretta n’écoutait pas son cœur. Sa ligne de tête n’était pas en équilibre avec sa ligne de cœur et, par conséquent, elle manquait de cohérence cœur-esprit. Dans ses empreintes, nous pouvons voir que sa ligne de tête est presque deux fois plus longue que sa ligne de cœur. En d’autres termes, sa ligne de tête domine totalement sa ligne de cœur, ce qui étouffe son chakra du cœur et crée un manque d’harmonie dans sa vie. Pour remédier à ce problème, il lui fallait allonger sa ligne de cœur en étant plus affectueuse. Et quel meilleur endroit pour commencer à pratiquer l’amour qu’à la maison avec ceux qu’elle aime? C’est ce que j’ai gentiment essayé de la persuader de faire.

« Tu dois mettre ton cœur en communication avec ta tête, Loretta. Tu pourrais peut-être commencer à travailler sur tes problèmes d’intimité avec ton mari en essayant d’être un peu plus attentive à ses préoccupations et ses besoins, ai-je suggéré. Et peut-être faire un effort conscient pour être plus émotionnellement présente avec tes filles . . . »

« Oh, on n’a pas besoin de tout ça, a interrompu Loretta. Mon mari m’aime comme je suis. Il est simplement en train de traverser la crise de la quarantaine. Il va s’acheter une nouvelle voiture de sport et ça lui remontera le moral. En ce qui concerne les enfants, quel enfant ne blâme pas sa mère pour quelque chose? Elles ont une maison confortable, beaucoup d’amis et vont à une bonne école. Elles savent que je les aime, je suis sûre qu’elles vont devenir des adultes bien dans leur peau; tout ira bien. »

Je pouvais voir que Loretta était inconsciente des conséquences émotionnelles que son attitude distante pouvait avoir sur ses proches, ou sur elle-même. Avant son départ, j’ai insisté davantage sur l’importance d’écouter son cœur.

 

Le cas de Claudia

Lorsque notre ligne de cœur domine notre ligne de tête, notre raison et notre discernement sont noyés par nos émotions, ce qui conduit à un comportement qui peut être embarrassant, tout à fait inapproprié, dangereux ou carrément désastreux. Ma cliente Claudia avait le problème inverse de celui de Loretta, mais ses résultats déplorables ressemblaient beaucoup aux précédents.

Claudia était une conseillère en orientation populaire et efficace dans un hôpital d’anciens combattants. Sa passion et son empathie lui permettaient d’aider de nombreux soldats, hommes et femmes, de retour de zones de conflit, à se réadapter à la vie civile. Elle réussissait toujours à établir un rapport personnel avec ses patients tout en gardant une distance professionnelle, du moins jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse de son patient Patrick. Claudia ne lui a pas fait des avances et a gardé ses sentiments pour elle-même, mais son intense attirance émotionnelle a finalement subjugué sa raison. Elle s’est convaincue dans les petites choses qu’il disait ou faisait que Patrick l’aimait autant qu’elle l’aimait, et qu’ils partageaient un lien spécial et mutuel.

Puis, un jour, elle a vu Patrick en train d’embrasser une autre patiente. Son cœur s’est brisé et elle a été révoltée par ce qu’elle percevait comme une trahison flagrante, humiliante et impardonnable.

Quand Claudia est venue me voir, je lui ai expliqué que sa colère n’avait aucun fondement puisqu’elle n’avait jamais exprimé ses sentiments à Patrick. Elle m’a dit, « Je ne peux pas m’en empêcher. J’ai beau essayé, mais malgré tous mes efforts, je ne peux pas surmonter ma rage, ni pardonner à Patrick. » Claudia a confié le dossier de Patrick à un autre conseiller et s’est efforcée de concentrer toute son énergie sur ses autres patients. Mais elle a finalement perdu son enthousiasme pour son travail et a pris un congé prolongé.

Sa ligne de cœur déséquilibrée avait faussé à la fois sa raison et son objectivité, entraînant une grande souffrance émotionnelle et un impact négatif sur sa carrière. Il m’a fallu des mois pour convaincre Claudia que Patrick lui avait en fait rendu service en la forçant à s’ouvrir à la possibilité de l’amour et à comprendre qu’elle devait faire face à son manque de cohérence cœur-mental. Elle avait besoin d’améliorer sa ligne de tête en devenant plus objective, en essayant d’avoir une meilleure vue d’ensemble. Elle devait croire que, si ses sentiments d’amour pouvaient être éveillés une fois, cela pourrait se reproduire dans une relation mutuelle si elle restait ouverte à l’amour.

Les cas de Loretta et de Claudia, comme nous l’apprenons (et nous continuerons de l’apprendre) dans Le Défi de 90 jours sur la ligne de cœur, reflètent des déséquilibres qui pourraient être corrigés en travaillant sur l’harmonie des lignes de cœur et de tête.

Il y a maintenant un nombre imposant d’écrits scientifiques sur l’importance d’une communication saine entre le cœur et le cerveau. Et les nouvelles preuves qui continuent à apparaître confirment que le bonheur, ainsi que la durée et la qualité de notre vie, dépendent directement de notre niveau de cohérence cœur-mental.

 

Pour en savoir plus sur la cohérence cœur-mental,
inscrivez-vous au Défi de 90 jours sur la ligne de cœur.
Pour un temps limité, notre Programme en formation autonome : seulement 49$ (au lieu de 147$)

Cliquez ici pour en savoir plus ou pour vous inscrire.

Cérémonie du feu (Haven)

Par Ghanshyam Singh Birla

 

Les havens sont des cérémonies du feu sacrées qui sont pratiquées en Orient depuis des siècles. L’intention d’un haven est de nous donner un sentiment renouvelé d’espoir, de détermination et de bonheur en brûlant le karma négatif et en nous connectant à notre moi spirituel... notre meilleur moi.

J’effectue ce rituel en ce moment parce qu’aujourd’hui, c’est Akshaya Tritiya, l’une des journées les plus propices de l’année. Akshaya signifie prospérité, espoir, joie et succès sans fin. C’est un événement qui n’arrive qu’une fois par an... lorsque les deux luminaires célestes, le Soleil et la Lune, sont dans leur position la plus exaltée, celle du Bélier et du Taureau respectivement. Quand nous effectuons n’importe quelle cérémonie de guérison lors d’Akshaya Tritiya, cela élève notre énergie vibratoire. Ainsi, peu importe le moment où vous regarderez cette vidéo, ces vibrations de guérison élevées se répercuteront sur vous et autour de vous.

Les havens font intervenir une méditation sous forme de mantra. À la fin de chaque mantra, on jette dans le feu une petite offrande, comme des herbes sacrées ou un peu de ghee, tout en prononçant le mot swahah. Swahah signifie « ainsi soit-il »; c’est une offrande personnelle à l’univers qui comprend un engagement silencieux selon lequel nous nous efforçons de devenir la meilleure version de nous-même. Lorsque l’offrande est faite, imaginez-vous en train d’offrir les herbes au feu de la main droite, tout en soutenant votre coude droit de la main gauche. En prononçant swahah, vous laissez tomber les herbes dans le feu avec un sentiment de gratitude.

La cérémonie d’aujourd’hui commence par une prière offerte au Divin pour qu’il accepte notre offrande et qu’il ignore les erreurs que nous pourrions commettre en prononçant le mantra.

 

Prière de pardon

Awahanam nay jaw naw mee

Nay jaw naw mee tawarchanam

Poojashchaiva nay jaw naw mee

Tataha kshama swa Mameshwara

 

Après la prière de pardon, je récite la prière de Ganesh. Ganesh est le Seigneur de la sagesse et des sciences divines. Cette prière, prononcée comme un mantra, favorise la guérison personnelle et augmente les capacités intuitives.

Tout au long du haven, je récite un mantra au Seigneur Shiva appelé le mantra Maha Mrityunjaya. C’est un mantra très puissant qui vise à élever notre énergie vibratoire, éloigner la négativité et nous débarrasser du karma indésirable. Il est prononcé dans sa langue originale, le sanskrit, la langue la plus ancienne et la plus sacrée de l’Inde.

 

Mantra Maha Mrityunjaya

Aum Treeum Backum Yajaw Mahay

Soogum Din Pushtee Were Ta Nam

Urwa Rookum Eva Bantanan

Mrityor Moke Shiya Mamritat

 

Si vous connaissez le mantra de Shiva, récitez-le avec moi. Sinon, détendez-vous, fermez les yeux et écoutez. Dans les deux cas, prononcez swahah à la fin de chaque mantra et voyez-vous en train de jeter les herbes dans le feu au moment où je le fais.

Je récite le mantra 108 fois. Vous entendrez une cloche à la fin de chaque série de 36 mantras. L’idéal serait que vous restiez avec nous pour la totalité des 108 mantras. Si vous ne pouvez pas assister à toute la cérémonie, il est préférable de terminer votre récitation par un multiple de 9, par exemple à la fin de la 9e, 18e ou 36e récitation. La cloche vous aidera à cet égard.

Mais si c’est possible, restez jusqu’à la fin du haven. Réciter ou écouter les 108 répétitions en une seule fois vous sera très bénéfique.

Nous clôturons la cérémonie du feu par le court mantra suivant :

 

Mantra de clôture

Servam Way, Survam Guam, Swahah

 

Normalement, nous terminons la méditation par une douceur. Alors, préparez un peu de pouding au riz ou un morceau de chocolat pour célébrer un nouveau départ et le début d’une nouvelle version de vous-même.

Merci de votre présence et que Dieu vous bénisse!

Cliquez ici pour voir la vidéo du haven :

 

Guérir avec le cœur

De Ghanshyam Singh Birla, chirologue-astrologue védique

Une des plus grandes leçons que la chirologie védique m’a enseignées est que, peu importe notre âge, il n’est jamais trop tard pour remplir notre vie d’amour. L’énergie de l’amour est l’énergie de Sat — elle est éternelle et omniprésente. L’amour nous fait entrer dans ce monde, demeure avec nous tout au long de notre vie et nous transportera dans notre prochaine vie. Il n’y a pas un seul moment, de notre naissance à notre mort, où nous ne sommes pas entouré d’amour.

Mais attends une minute, me direz-vous! Si nous sommes réellement entouré d’amour, pourquoi est-il si difficile à trouver? Eh bien, nous avons souvent du mal à voir ce qui se trouve sous nos yeux. Notre ego, nos désirs, nos soucis quotidiens, nos difficultés, nos drames personnels et les déséquilibres dans notre énergie peuvent nous aveugler et nous empêcher de percevoir la présence constante de l’amour. Et, il est difficile d’accueillir ce que l’on ne peut pas voir. Parfois, surtout lorsqu’on avance en âge, il se peut qu’on regrette les moments de notre vie où nous avons eu la chance d’exprimer de l’amour mais ne l’avons pas fait ou regretter de ne pas avoir aimé autant que nous aurions pu le faire. Nous pouvons avoir l’impression que l’amour nous a oublié ou qu’il est trop tard pour nous. Mais, je suis ici pour vous dire que l’amour ne nous oublie jamais et qu’il n’est jamais trop tard pour trouver l’amour et l’exprimer! Même s’il peut nous sembler insaisissable, l’amour est présent partout dans nos vies. Vous n’avez qu’à suivre votre ligne de cœur et vous le trouverez; il vous attend.

Lorsque nous équilibrons notre ligne de cœur et que nous ouvrons notre chakra du cœur, nous permettons à l’invisible de devenir visible… nous prenons conscience de l’amour qui nous a glissé entre les doigts parce que nous n’étions pas assez conscient, sensible ou réceptif; nous pouvons adopter cette nouvelle compréhension de l’amour et le laisser nous guider vers l’avenir. La ligne de cœur peut alors être perçue comme une machine à voyager dans le temps – elle nous transporte à travers tous les âges et toutes les étapes de vie qui jalonnent son fabuleux parcours. Et la chirologie védique nous enseigne comment utiliser cette machine à voyager dans le temps.

 

Un amour suprême

La ligne de cœur est située dans la zone sattwa de la main qui correspond aux aspects les plus évolués de notre conscience et est intimement liée à notre âme. L’énergie de sattwa est notre boussole spirituelle; elle vibre d’une lumière pure qui nous montre la voie vers le divin en nous. Il s’agit d’une énergie intemporelle qui, lorsqu’elle est équilibrée, nous libère du poids écrasant des exigences de la survie au quotidien. La ligne de cœur peut nous élever bien au-delà des préoccupations banales; elle est plongée dans l’énergie sattwa ce qui signifie qu’elle est conçue pour exprimer les qualités éternelles et idéales de l’amour inconditionnel. Une ligne de cœur équilibrée et en santé indique que nous sommes guidé par une conscience éclairée, à la fois dans nos vies et dans nos relations amoureuses.

Dans son voyage à travers la paume, la ligne de cœur est soutenue par les quatre monts de la zone sattwa. Chacun de ces monts représente les caractéristiques d’une planète correspondante en astrologie védique et chacune à une interaction unique avec la ligne de cœur à différents moments de nos vies.

Prenant naissance sur le mont de Jupiter, la ligne de cœur traverse le mont de Saturne et le mont du Soleil et termine son parcours sur le mont de Mercure. Le mont du Jupiter représente notre moi supérieur, notre raison d’être et notre nature ouverte et inspirée; Saturne représente notre force morale, notre discipline et notre dévouement; le Soleil représente notre amour de la vie et notre magnétisme personnel et Mercure représente notre aptitude à exprimer notre créativité, nos idées et nos concepts au monde.

Ces quatre monts imprègnent la ligne de cœur de leurs qualités sattwiques respectives que sont la bienveillance, la bonté, la générosité, la compassion et l’empathie — les pierres angulaires de l’amour inconditionnel. Ce sont ces qualités qui confèrent à la ligne de cœur sa nature transcendante — le carburant qui propulse la machine à voyager dans le temps et qui affranchit la ligne de cœur des lois du temps et de la gravité.

 

PROMOTION

La série de webinaire : Guérir avec le cœur

Ce webinaire hebdomadaire spécial sur 12 semaines s’appuiera sur les leçons de guérison de notre Défi de la ligne de cœur tout en examinant la position des planètes qui nous influencent le plus en ce moment.

Chaque épisode d’une heure est divisé en trois segments qui vous fourniront toutes les informations et l’inspiration nécessaires pour affronter plus sereinement ces difficiles journées de confinement pendant lesquelles vous vous demandez ce que réserve nous l’avenir.

Le premier segment : un examen détaillé de la position actuelle des planètes et de la façon dont leurs énergies se répercutent sur notre monde et sur nos vies en ce moment.

Le deuxième segment : un « thème de la semaine » tiré du Défi de la ligne de cœur. Que vous ayez déjà participé au Défi de la ligne de cœur ou non, ce segment aidera chacun d’entre vous à trouver le courage et la force de développer plus d’empathie et de compassion.

Le troisième segment : durant le dernier quart d'heure, Guylaine répondra aux questions et préoccupations personnelles que vous nous aurez fait parvenir.

Vous recevrez un courriel, incluant un lien pour vous joindre au webinaire.
Vous manquez un webinaire? Vous pourrez écouter l’enregistrement!

 

Le jeudi à 13h30 (HAE) avec Guylaine Vallée jusqu’au 2 juillet.

Vous voulez vous inscrire au Défi de la ligne de cœur au prix spécial de 49$ (courant 147$), cliquez ici.

Pour plus de détails sur le webinaire et pour vous inscrire, cliquez ici.